Couronnes et bridges dentaires

1. Ceramo-céramique

Prémolaire maxillaire

CCC 6.1_2.jpg Prémolaire supérieure nécessitant une reconstitution à l’aide d’un inlay-core et couronne.
CCC 6.2_2.jpg Scellement d’un inlay-core céramisé. La couronne tout céramique laissant traverser la lumière, l’interêt de l’inlay-core céramisé étant de renvoyer une lumière chaude pour éviter l’effet grisâtre par transparence d’un inlay-core brut.
CCC 6.3_2.jpg Collage d’une couronne céramo-céramique. Notez l’intégration esthétique de forme et de teinte de la dent.

 

Réhabilitation complète

1.jpg Cas complexe d’occlusion perturbée avec abrasion des bords libres des dents (diminution de la "dimension verticale"), colorations disgracieuses, érosion de l’émail au collet de nombreuses dents, perte de sept dents.  
2.jpg Pose d’un bridge provisoire en résine au maxillaire pour valider le projet prothétique et la nouvelle hauteur corrigée (ou "dimension verticale").
3.jpg Mise en place du bridge provisoire mandibulaire.
4.jpg Réhabilitation totale avec des couronnes céramo-céramiques, greffe osseuse sous sinusienne, pose d’implants en secteur postérieur et rétablissement d’un engrènement fonctionnel des dents.
5.jpg Le patient est pleinement satisfait, vue extérieure, esquisse d’un léger sourire.

 

Incisive latérale maxillaire

Incisive latérale dévitalisée suite à un choc, précédemment reconstituée par un composite volumineux inesthétique et remplacé de nombreuses fois. La patiente souhaite une restauration esthétique et pérenne sur le long terme.
Proposition d’une couronne entièrement en céramique « Emax ». Vue de la couronne avant pose, absence totale de métal dans la prothèse.
Pose de la couronne en bouche. La teinte et forme sont semblables à l’incisive latérale gauche. La patiente est pleinement satisfaite.
Vue rapprochée. Notez le mimétisme et l’intégration esthétique de la restauration prothétique.

 

Réfection incisive centrale maxillaire

CCC 4.1_2.jpg La patiente souhaite éclaircir ses dents et refaire la couronne prothétique sur son incisive centrale qu'elle juge inesthétique. La couronne sur incisive centrale unique est un challenge car contrairement aux autres dents de l'arcade, son homologue est en miroir. Un défaut de teinte ou de forme se remarque beaucoup plus.
CCC 4.2_2.jpg Le blanchiment ou éclaircissement au fauteuil est réalisé quelques semaines plus tôt. Ci-contre la préparation de la dent reconstituée au composite afin de laisser traverser la lumière.
CCC 4.3_2.jpg Pose de la couronne céramo-ceramique à base zircone. La patiente avait au préalable pris rendez vous chez le prothésiste pour finaliser le maquillage de la céramique. Notez la bonne intégration de la couronne tant du point de vue de la forme que de la teinte, le dégradé et les caractérisations particulières sont reproduites (saturation et fluorescence de la teinte, tâches de calcification, translucidité du bord libre...)

 

Incisive mandibulaire

CCC 7.1_2.jpg Incisive centrale inférieure fracturée nécessitant la pose d’une couronne. Vue de la préparation de la dent avant empreinte.
CCC 7.2_2.jpg Couronne céramo-céramique, notez le mimétisme, et le respect des espaces inter dentaires demandés par le patient.

 

2. Céramo –métallique

Molaire Maxillaire

MM_1.jpeg Molaire maxillaire gauche dévitalisée et très délabrée.
MM_2.jpeg Inlay-Core métallique sur mesure.
MM_3.jpeg Essayage de l’inlay-core en bouche. Cet élément prends ancrage dans la racine de la dent et constitue un faux moignon sur lequel on collera la couronne céramique.
MM_4.jpeg Vue externe de la couronne céramo-métallique (le métal n’est pas visible).
MM_5.jpeg Vue interne de la couronne où l’on distingue la chape métallique et le joint céramique-dent qui évite, en cas de récession de la gencive, l’apparition d’un "liseré noir" disgracieux.
MM_6.jpeg Couronne collé en bouche. L’intégration esthétique et la fonction sont rétablies.

Prémolaire maxillaire

CCM 2.1_2.jpg Prémolaire supérieure reconstituée avec un inlay-core prenant ancrage dans la racine dévitalisée.
CCM 2.2_2.jpg Pose d’une couronne céramo-métallique avec joint céramique-dent (c’est à dire qu’au niveau de la limite visible de la couronne le métal de l’infrastructure est remplacé par de la céramique).

 

Réhabilitation arcade mandibulaire

CCM 3.1_2.jpg Cas complexe présentant des dents très délabrée et une perte importante de la dimension verticale (ou hauteur des dents).
CCM 3.2_2.jpg Reconstitution par un ensemble de couronnes céramo-métalliques. Au préalable, des élongations coronaires sur secteur antérieur ont été réalisé pour augmenter la hauteur visible des dents, et une temporisation par des couronnes provisoires a permis de tester la nouvelle hauteur prothétique.

 

Bridge maxillaire antérieur

Bridge 1.1_2.jpg Patient présentant une perte des quatre incisives supérieures. (Le traitement implantaire a été écarté pour des raisons de complexité et de cout important)
Bridge 1.2_2.jpg Pose d’un bridge céramo-métallique avec joint céramique-dent  prenant appui (piliers de bridge) sur canine et  première prémolaire adjacentes à l’édentement.
Bridge 1.3_2.jpg Vue extérieure, le patient esquisse un léger sourire.

Article rédigé par le praticien le 24/10/2017